Comment faire perdre à un chien l’habitude de lècher la main

13 Apr    Blog, Projets médicaux
Apr 13

Comment faire perdre à un chien l’habitude de lècher la main

Si votre chien a un an et moins, cela ne devrait pas poser de problème. S’il est plus vieux, vos chances d’enrayer chez lui cette mauvaise habitude sont bonnes à la condition que vous vous armiez de patience. Pourquoi votre chien vous lèche-t-il la main ? C’est une affaire de hiérarchie dans sa meute. Meute dont vous faites évidemment partie. Quand il vous lèche la main, votre chien vous transmet un signal commandé par son instinct. Il veut savoir qu’elle est sa place dans la meute. Si votre chien est craintif et qu’il montre des signes évidents de réserve, comme baisser les oreilles et la queue au moindre mouvement ou bruit suspect, il a une faiblesse de caractère dont vous êtes peut-être le premier responsable et qu’il va falloir corriger au plus tôt. Pourquoi votre faute plutôt que la sienne ? Très simple. C’est peut-être parce que vous avez fait preuve d’un peu trop de fermeté à son égard alors qu’il était encore très jeune. Il est possible également que ce soit parce que vous n’avez pas pris soin de mettre votre chien en relation avec “le monde”. En d’autres termes, il est possible que votre chien n’ait pas été suffisamment en contact avec l’extérieur de sa maison et de sa meute. La solution, comme c’est souvent le cas chez les chiens, réside dans le problème.

 

Comment corriger le chien qui lèche la main de son maître et des autres personnes qui, dans son environnement, s’approchent de lui ? Amenez-le avec vous partout où vous allez surtout là où l’environnement avec lequel il n’est pas familier lui offrira des stimuli. En d’autres termes, là où il se passe des choses. Ce bain de foule et d’action doit être progressif et lui être administré de façon régulière. Il faut également le laisser en liberté avec d’autres chiens et ne pas hésiter à le mettre en présence d’étrangers et d’enfants.

Mais comprenons-nous bien. Mettre en présence, cela ne veut pas dire forcer le chien à se laisser serrer par une amie exubérante qui “adorrrre” les chiens. Ce n’est pas non plus le forcer à se laisser caresser par un jeune enfant qui prendra ses oreilles ou son museau pour des jouets. Sans doute serait-il plus juste de parler ici d’apprivoisement patient.

 

À cette ouverture sur l’extérieur vous devrez ajouter un ingrédient important. Vous allez devoir faire preuve de fermeté en lui interdisant, si tel est votre souhait, qu’il entre dans votre chambre ou encore qu’il monte sur un fauteuil. Un chien doit avoir confiance en lui tout en sachant qui est le patron. C’est à vous de le lui apprendre avec calme, assurance tout en faisant preuve de douceur et de fermeté, un mélange qui fait merveille lorsque l’on éduque son chien. À la “lèchotte” de votre chien opposez un “NON” catégorique. S’il obtempère, félicitez-le. S’il refuse, montez le ton d’un cran tout en manifestant votre mécontentement (attention au dosage). Ce comportement, votre chien aura vite fait de le comprendre…si vous êtes persévérant.

Leave a Reply