De riches Canadiens ne paient pas d’impôt

29 Nov    Panoramarticles
Nov 29

De riches Canadiens ne paient pas d’impôt

Si vous êtes pauvre, il vous sera difficile d’accepter que le gouvernement affirme ne pas avoir l’argent nécessaire pour soutenir les programmes sociaux dont vous avez besoin pour subsister. Cela deviendra carrément inacceptable lorsque vous apprendrez que de riches Canadiens ne paient pas d’impôts.

Selon une récente étude de l’Agence canadienne des douanes et du revenu, 78 230 Canadiens ont eu, en 1999, un revenu annuel supérieur à 250 000 $, soit 33% de plus qu’en 1997. De ce nombre, et toujours au cours de cette même année, 579 n’ont pas payé un seul sous d’impôt. 318 personnes de plus, dans cette strate de revenu,  qu’en 1997. Cette même étude a aussi démontré que 600 Canadiens parmi les plus riches ont touché des indemnités d’assurance-emploi, de bien-être et de régimes de santé et de sécurité du travail. Une augmentation de 50 pour cent par rapport à 1997.

Ce qu’il est important de souligner ici ce n’est pas tellement que le nombre de personnes à haut revenu ait augmenté de 33%, mais plutôt que le nombre de personnes qui gagnent de l’argent et ne paient pas d’impôts a connu une augmentation de 82 pour cent sur trois ans.

 C’est dire qu’au Canada les riches trouvent les moyens de contourner les lois de l’impôt et que le gouvernement ne parvient pas à faire échec aux échappatoires qui le permettent.

Au début des années 1990, pour réduire le déficit fédéral, le gouvernement n’a éprouvé aucun scrupule quand il a réduit les prestations aux chômeurs, resserrer ses exigences d’admissibilité à l’Assurance-emploi et diminué la durée des paiements. Il ne s’est pas non plus excusé quand il a imposé la taxe sur les biens et services pour garnir ses coffres. Tout cela a été fait parce que Ottawa avait besoin d’argent.

Ottawa aujourd’hui aurait-il moins besoin de l’argent des riches ! Si certaines pratiques permettent que les riches ne paient pas d’impôts, celles-ci devraient être abolies. De fait, ce serait plus juste si chacun payait sa part du fardeau.

Leave a Reply